Emblèmes de France

Annonce

Accueil

TUNISIE - Aucun drapeau ne peut remplacer le drapeau tunisien

Email Imprimer PDF

Le président tunisien Moncef Marzouki a mis en garde lundi 12 mars contre toute tentative de déstabilisation du pays et de recours à la violence pour des raisons idéologiques, une allusion claire aux salafistes de plus en plus actifs ces derniers temps.

"Il ne sera toléré à quiconque d'imposer ses opinions par la violence, de traiter autrui de mécréant et de porter atteinte à tout citoyen tunisien pour ses choix idéologiques ou politiques quels qu'ils soient", a-t-il averti.

Cette prise de position survient après "l'outrage" fait au drapeau national à la Faculté des lettres et des sciences humaines de la Manouba, près de Tunis, provoquant de vives réprobations dans toute la classe politique et la société civile.

Le 9 mars dernier, un salafiste était monté sur le toit du bâtiment, avant de décrocher le drapeau tunisien pour le remplacer par une bannière noire, emblème des islamistes radicaux, sur laquelle était inscrite par la profession de foi musulmane. Une étudiante, Khaoula Rachidi, a alors escaladé l'édifice pour remettre le drapeau, devenant "une héroïne nationale". Lire la suite...

Mis à jour ( Lundi, 19 Mars 2012 13:40 )
 

FRANCE - Les Humanistes de l'UMP pour une "journée nationale du drapeau"

Email Imprimer PDF

Le nouveau courant des Humanistes de l'UMP, qui regroupe une centaine de députés, souhaite l'instauration d'"une journée nationale du drapeau", à la fois français et européen, dans les écoles, pour transmettre aux élèves les valeurs qu'ils représentent. "En primaire, ce serait surtout ludique. Dans le secondaire, ce pourrait être une réflexion sur les valeurs du drapeau", souligne le secrétaire d'Etat à la Défense chargé des anciens combattants, Marc Laffineur, à l'origine de cette proposition.

Outre l'idée d'une "journée du drapeau", les Humanistes ont retenu mardi au cours d'une réunion de travail l'idée de "développer le service civil" pour les garçons et les filles sur la base du volontariat. Ils ont également défendu l'idée de développer le bénévolat, au profit notamment d'associations, dans les lycées et les collèges.

"Ce sont des propositions qui rassemblent, pédagogiques, qui suscitent l'adhésion", a estimé M. Laffineur. Elles sont soumises avant la présidentielle, en direction notamment du futur candidat de la majorité pour 2012. "Il n'y a pas de sujet tabou pour les Humanistes de l'UMP", a souligné pour sa part Jean Leonetti, le ministre des Affaires européennes : "La citoyenneté, le sens civique, l'éducation de la jeunesse, sont aussi des sujets humanistes". Lire la suite...

Mis à jour ( Mardi, 25 Octobre 2011 21:02 )
 

BELGIQUE - Le Coq wallon serait-il plus nationaliste que le Lion des Flandres?

Email Imprimer PDF

(Belga) La vente du drapeau du Coq wallon dépasse largement celle du Lion des Flandres. L'un des plus grands fabricants de drapeaux, Wollux situé à Mouscron, a en effet vendu 1.518 drapeaux wallons contre 452 flamands entre avril 2010 et juillet 2011, a indiqué jeudi Wollux, contacté par l'agence BELGA, à l'occasion du 181ème anniversaire de la confection du premier drapeau belge.

"La croissance des drapeaux régionaux wallons est de loin supérieure à la croissance des drapeaux régionaux flamands", commente Edwin Birnbaum, le CEO de Wollux. La vente du drapeau wallon enregistre une pointe de vente à 779 pièces en juin 2011 contre 66 en avril 2011 pour le Lion des Flandres. Au niveau national, 2.786 drapeaux belges ont été vendus entre avril 2010 et juillet 2011. Après 438 jours sans gouvernement, "la vente de drapeaux nationaux n'a pas souffert de la crise politique. Au contraire, nous avons eu beaucoup plus de croissance dans la vente de drapeaux nationaux que dans celle des drapeaux régionaux", affirme-t-il. Lire la suite...

Mis à jour ( Samedi, 27 Août 2011 12:07 )
 

FRANCE - La Collectivité Territoriale de Corse lance un concours pour la réalisation de son nouveau logo

Email Imprimer PDF

Par délibération n° 10/213 AC en date du 26 novembre 2010, l’Assemblée de Corse a approuvé une motion décidant "d’adopter la tête de Maure comme logo officiel de la Collectivité".

Le changement du logo marque une étape importante pour l’institution et l’engage sur la décennie à venir. L’objectif est de créer une identité visuelle forte, fédératrice, moderne, dynamique et représentative de l’image que l’institution souhaite véhiculer.

C’est dans cet esprit qu’elle entend s’appuyer sur la création insulaire en sollicitant les professionnels des arts graphiques, résidant en Corse, que sont les artistes, les agences de communication et les étudiants diplômés en arts graphiques par le truchement d’un concours régional.

Lire la suite...
Mis à jour ( Jeudi, 21 Avril 2011 15:36 )
 

FRANCE - Armoiries des villes sous le Premier Empire et la Restauration

Email Imprimer PDF

Parution d'un ouvrage exceptionnel: "Armoiries des villes sous le Premier Empire et la Restauration : Couleurs et symbolique".

Dès 1790, la Révolution française supprime les armoiries assimilées à des symboles du système féodal d'Ancien Régime. 1809 : Napoléon décide de les rétablir pour les municipalités. L'idée de pouvoir renouer avec une tradition séculaire est acceptée avec enthousiasme par les villes et l'instruction de la procédure d'obtention d'armoiries est confiée au Conseil du sceau des titres. L'administration du Sceau du ministère de la Justice réalise ainsi, sous le Premier Empire, la Restauration et la monarchie de Juillet, un armorial représentant les blasons peints à la gouache de deux cent cinquante-neuf villes françaises ainsi que de quelques villes étrangères alors sous domination française. Ces armoiries urbaines sont aujourd'hui conservées aux Archives nationales, avec les lettres patentes délivrées aux villes pour les autoriser à utiliser leurs armoiries. Cet ouvrage nous restitue cet exceptionnel armorial. Lire la suite...

Mis à jour ( Lundi, 18 Avril 2011 16:46 )
 
Page 1 de 3
Vous êtes ici: Accueil